Aquilegia

Le nom le plus courant pour aquilegia est le bassin versant, mais au-delà, il a valu de nombreux surnoms colorés dans divers pays: de la colombe à la cloche de la montagne. Un grand nombre de croyances et de croyances sont associées à une fleur: quelqu'un pense que cela adoucit le cœur et l'âme, tandis que quelqu'un réitère la personnification de la perfidie féminine. Quoi qu’il en soit, l’aquilégie continue d’être appréciée en raison de son caractère sans prétention et de son attrait.

Ses fleurs sont un trait distinctif de l’aquilegia: elle ressemble à une clochette à 5 pétales. Assise au centre d’une étoile, elle possède un long noyau pelucheux et une couleur vive. Dans de nombreuses photos d’aquilegia, on peut constater que les pétales des deux parties de la fleur diffèrent le plus souvent par leurs nuances: les pétales internes peuvent être blancs, avec des taches à peine visibles à la base, et externes pourpre, toujours avec une floraison bleuâtre aux extrémités. Chez certaines variétés, elles sont rassemblées dans des inflorescences de 10-12, mais dans la plupart des cas, les fleurs de l'aquilège sont simples, sur de longues pousses. Les petites feuilles (5 * 3 cm) d’intérêt particulier ne sont pas représentées. En dessous, elles forment une alvéole dont est tirée la tige principale.

Aquilegia: de la graine à la maison

Aquilegia: de la graine à la maisonAquilegia: croissance à partir de graine

Aquilegia: en croissanceAquilegia: à la maison

C'est un plaisir de travailler avec aquilegia: il peut se propager de plusieurs manières, parmi lesquelles le semis classique est le plus populaire. De plus, il peut être produit même en terrain dégagé, mais les professionnels recommandent toujours de passer par le stade de semis afin de produire des arbustes plus résistants et plus résistants. Période de semis - automne ou printemps, selon le lieu de semis: en pleine terre, vous pouvez sous la neige, pour les semis - au printemps. Dans le même temps, ils devront être traités: une petite capacité est remplie de terre, sur laquelle sont dispersées les graines d’aquilégie, après quoi elles sont recouvertes d’une nouvelle couche de terre. La terre est humidifiée, le récipient est nettoyé soit au réfrigérateur (la température n’est pas supérieure à 5 degrés), soit dans un endroit chaud (environ 35 degrés). Là-bas, les graines devraient durer 30 jours, après quoi leur première transformation est terminée. Après de telles actions ne fera que frotter leur papier de verre, car ils ont une "coquille" dense, et les graines sont prêtes à être semées.

Les simples récipients en plastique dotés de hauts murs sont remplis de terre de jardin, à laquelle un peu de tourbe est ajoutée, de la terre légèrement humidifiée par pulvérisation et parsemée de graines. Comme leur germination n'est pas à 100%, il n'est pas nécessaire de maintenir une certaine distance entre eux. Les graines se chevauchent doucement avec une fine couche du même substrat ou de sable ordinaire, mais toujours chauffée au four. En fin de semis, il est nécessaire d'humidifier légèrement le sol, de resserrer le récipient avec un film dans lequel une aiguille crée plusieurs perforations pour le renouvellement de l'air et de retirer le récipient plus près de la fenêtre, mais de manière à ce qu'il ne soit pas exposé directement au soleil. Si les fenêtres font face au nord, le conteneur peut même être placé sur le rebord de la fenêtre. Dans d'autres cas, plus près du mur, à une distance de 70 à 80 cm de la fenêtre.

Les pousses de l'aquilegia plantées sur les semis apparaissent au bout de 16 à 20 jours, après quoi le film du contenant doit être retiré. Prendre soin des semis ne change pas dès le moment du semis: seulement un léger arrosage par pulvérisation. Lorsque les germes apparaissent sur 2 ou 3 feuilles, ils doivent être placés dans des pots individuels ou dans des pots plus petits que le précédent, en les divisant en groupes. Entre les pousses, il est nécessaire de respecter une distance de 4 à 5 cm pour ne pas gêner le développement de leur système racinaire. Et dès que la terre se réchauffe sur le site (ce qui se produit généralement vers la mi-mai), les arbustes sont transférés dans le parterre de fleurs. Au moment de la transplantation, veillez à conserver une petite quantité de terre autour des racines, sinon vous risquez de les endommager, ce qui entraînera la mort de la plante.

Si vous ne voulez pas collecter les graines et que vous ne voulez pas non plus que l'aquilège se multiplie par auto-ensemencement, coupez bien les fleurs fanées au point de vente. Si nécessaire, vous pouvez organiser un nouveau parterre de fleurs avec aquilegia par bouturage ou division du buisson.

Ajouter un commentaire