Verrues sur les lieux intimes

Souvent, les hommes et les femmes sont confrontés à l'apparition de lésions bénignes sur la peau. Différents types de tumeurs doivent être traités ou enlevés car ils peuvent parfois entraîner des conséquences graves. Récemment, des représentants d'hommes et de femmes ont commencé à se tourner vers les institutions médicales avec le problème de l'apparition de verrues dans la zone des lieux intimes.

Que sont les verrues anogénitales?

L'emplacement de la verrue (verrues ou papillomes) dépend de la cause de leur apparition. La verrue anogénitale est une tumeur de nature bénigne qui se forme sur la peau dans des endroits intimes. Il a une altitude au-dessus de l'épiderme. La taille de la verrue peut varier de quelques millimètres à 2 cm.La couleur du papillome est uniforme, la surface est recouverte d'une membrane muqueuse. En apparence, il ressemble à un scion avec une pointe acérée. Si des verrues apparaissent dans la région de l’aine d’un homme, elles se forment généralement en groupes. Les cas isolés d’apparition de papillomes sont extrêmement rares.

Que sont les verrues anogénitales?

Emplacements des papillomes génitaux

En règle générale, chez les hommes, les néoplasmes décrits sont localisés dans les zones intimes suivantes:

  • sur la bride
  • sur le pénis (sa tête);
  • sur le scrotum;
  • dans la région du sphincter;
  • dans l'urètre.

Les lieux de concentration des verrues chez les femmes dans la zone intime sont:

  • la zone du clitoris ou des lèvres;
  • passage vaginal;
  • utérus cervical;
  • canal de miction;
  • près de l'anus.

Qu'est-ce qui cause les néoplasmes anogénitaux?

Les experts en médecine affirment que des verrues (papillomes) dans la zone intime apparaissent à la suite de l'ingestion de l'agent responsable du papillomavirus. Le plus souvent, cet agent pathogène est transmis sexuellement, c'est-à-dire à la suite d'un contact sexuel avec un vecteur d'infection.

Quels sont les facteurs de risque d'apparition de tumeurs dans les lieux intimes?

Les causes suivantes peuvent contribuer à l'apparition de tumeurs sous la forme de papillomes sur les organes génitaux externes de l'homme et de la femme:

  • le développement de maladies infectieuses des organes reproducteurs (par exemple, l'herpès, la trichomonase, la gonorrhée, la chlamydia, etc.);
  • immunité réduite;
  • l'avitaminose;
  • long séjour dans une situation stressante;
  • la vie sexuelle à un âge précoce;
  • changement fréquent de partenaires sexuels;
  • rapport sexuel promiscuité et non protégé;
  • non-respect des mesures d'hygiène personnelle dans les bains publics, les saunas ou les piscines;
  • l'utilisation d'autres produits d'hygiène personnelle ou de serviettes;
  • au moment de l'accouchement de la mère à l'enfant.

Quels sont les types de verrues anogénitales?

Les types de verrues apparaissant dans des endroits intimes varient en fonction de la taille, de la forme et de la couleur. Comme déjà mentionné, le papillome peut mesurer de quelques millimètres à quelques centimètres. Les spécialistes du traitement identifient les types de néoplasmes suivants sur les organes génitaux:

  • des papillomes d'aspect épineux;
  • taches de verrues;
  • des papules;
  • les verrues de Bushke-Levenshteyn;
  • type de néoplasie intraépithéliale.

Symptômes de papillomes génitaux

Symptômes de papillomes génitaux

Lorsqu'une verrue commence tout juste à se manifester, il est très difficile de l'identifier, surtout si elle se situe dans l'utérus vaginal ou cervical ou dans l'urètre. Pendant longtemps, il n'y a pas de symptômes. Il est extrêmement rare au début du développement du papillome dans un endroit intime pendant les rapports sexuels que l’on ressent une gêne. Des sensations désagréables peuvent apparaître lorsque vous portez un sous-vêtement très serré ou serré.

Les symptômes du développement de verrues sur les organes intimes comprennent:

  • la présence d'hyperémie dans la zone de formation de verrues;
  • l'apparition de tumeurs de différentes tailles, qui ressemblent à des doigts en apparence;
  • pigmentation de la peau dans les endroits intimes, ainsi que l'apparition d'une hyperkératose prononcée;
  • la propagation sur la peau des organes génitaux externes de taches de différentes nuances (marron, rouge, grisâtre, blanc, rosâtre);
  • la propagation de taches ou de papillomes particuliers sur la surface des organes génitaux;
  • l'apparition de caillots sanguins provenant du passage vaginal;
  • la formation de fissures dans les organes génitaux externes.

Au moindre symptôme, vous devez contacter immédiatement le spécialiste traitant pour un examen à grande échelle. Parfois, l'apparition de tumeurs dans des endroits intimes peut être maligne.

Caractéristiques du diagnostic de la présence de verrues dans la région des organes intimes

Avant de traiter des verrues sur les organes génitaux, un homme ou une femme doit subir un examen complet. Au cours du processus de diagnostic, le médecin établira un diagnostic précis et sera en mesure d’exclure ou de confirmer la présence d’une tumeur maligne. Selon le type de néoplasme génital, le diagnostic peut être réalisé de différentes manières. Il existe de telles méthodes d'enquête de base:

  • inspection visuelle à l'aide de miroirs gynécologiques, permettant de détecter la présence de verrues sur la membrane muqueuse du passage vaginal ou du col utérin;
  • anoscopie - examen de l'anus;
  • échantillonnage d'échantillons comparatifs utilisant de l'acide acétique: les zones touchées seront colorées, après quoi elles seront prélevées pour une biopsie;
  • urétroscopie - est effectuée dans la détection des verrues dans l'urètre;
  • frottis sur cytologie lors de la détection de papillomes dans le cou utérin;
  • colposcopie: en cas de preuve, le col de l'utérus est examiné à l'aide d'un colposcope et des échantillons comparatifs de la membrane muqueuse atteinte sont prélevés au cours de la procédure;
  • examen du type histologique: nommé s'il y a suspicion de développement d'une tumeur maligne.

Les principales méthodes de traitement des verrues anogénitales

Le traitement des papillomes génitaux peut être effectué de trois manières:

  • pharmacologique (médicament);
  • par des procédures thérapeutiques destructives;
  • remèdes populaires.

Caractéristiques du traitement des agents pharmacologiques des verrues anogénitales

Le traitement médicamenteux des verrues dans la région des organes intimes est réalisé à l'aide de deux médicaments principaux:

  • solcoderma;
  • acide trichloroacétique.

Les deux médicaments appartiennent au groupe pharmacologique du type d’exposition nécrotique. Solkoderm est un agent pharmaceutique complexe appliqué sur la zone touchée (verrue) à l'aide d'une spatule spéciale. Pour le traitement des papillomes formés dans un lieu intime, utilisez de l'acide trichloroacétique à une concentration de 80 à 90%. Un applicateur spécial est utilisé pour appliquer la substance sur la verrue. À la suite d'une exposition à l'acide, des plaies peuvent apparaître et une douleur peut être ressentie.

Caractéristiques du traitement des papillomes anogénitaux par une méthode thérapeutique destructive

Les verrues situées dans la zone intime peuvent être éliminées des manières suivantes:

  • cryochirurgie - la verrue est traitée avec de l'azote liquide à basse température;
  • thérapie au laser;
  • radiochirurgicale - la zone touchée est irradiée par des ondes radioélectriques émises par le dispositif Surgitron.

Traitement des papillomes génitaux avec la médecine traditionnelle à la maison

Pour vous débarrasser des papillomes anogénitaux (verrues) à la maison, vous pouvez recourir aux méthodes et moyens de la médecine traditionnelle. Avant de retirer le papillome vous-même, assurez-vous de consulter votre médecin. La procédure doit être effectuée avec le plus de soin possible, car des blessures et des cicatrices peuvent se former, de même que la microflore vaginale peut être perturbée.

Les principales méthodes de traitement des verrues anogénitales

Une verrue formée dans un endroit intime peut être maculée deux fois par jour avec du jus de pomme de terre fraîchement pressé ou de l'huile de sapin. Il n'est pas recommandé de cautériser les néoplasies anogénitales avec de la chélidoine, car cela pourrait brûler la surface du pénis.

Aujourd'hui, les spécialistes traitants peuvent suggérer des méthodes de traitement conservatrices. Il n'est donc pas nécessaire de recourir à l'auto-élimination des verrues sur les organes génitaux, d'autant plus que cela ne donne pas le résultat souhaité.

Lorsque la manifestation des plus légers symptômes de développement de néoplasmes dans la région intime, consultez un médecin sans faute. Pas besoin d'essayer d'enlever le condylome vous-même - cela ne peut qu'aggraver le processus de traitement ultérieur. N'oubliez pas que dans certaines situations, l'apparition de tumeurs peut indiquer le développement d'un cancer.

Ajouter un commentaire